dimanche 14 juin 2015

Victoria, l'apogée de l'Angleterre de Guy Gauthier

Guy Gauthier, Victoria, l'apogée de l'Angleterre, Saint-Malo : Grand West éditions, 2014.

Quatrième de couverture : "C'est sous le règne de Victoria, figure mythique de la monarchie britannique et dont le règne dura plus de soixante ans, que l'Angleterre devint la première puissance industrielle, maritime et coloniale du monde. Dans le même temps, la monarchie, dont les Anglais envisageaient pourtant l'abolition au début du XIXe siècle, se régénéra en s'appuyant désormais, non plus sur l'aristocratie, mais sur les classes moyennes. Le parlementarisme se renforça également sous l'influence du Prince Consort Albert de Saxe-Cobourg-Gotha qui convainquit sa femme d'accepter le jeu de l'alternance politique en nommant Premiers ministres des leaders de la majorité qui ne lui étaient pas toujours sympathiques. Victoria, grande amie de la France, œuvra au rapprochement de nos deux nations. Ce fut sous son règne, lors de la guerre de Crimée, que s'amorça l'Entente cordiale dont son fils Edouard VII fut le meilleur des propagandistes au début du XXe siècle."


Guy Gauthier nous offre une biographie très passionnante même si elle est orientée sur la France. En effet, les liens entre la France et l'Angleterre sont souvent mis en exergue. Ainsi, on apprend que la reine a reccueilli Louis-Philippe en exil et qu'elle a été une proche amie de Napoléon III et de sa femme Eugénie.  

Dans cet ouvrage, je ne me suis rapidement ennuyée à la lecture des problèmes de politique intérieure. En revanche, tout ce qui avait pour thème la politique internationale et les relations entre les membres de la famille royale m'a intéressé. A l'époque, l'Angleterre et la France avaient de immenses empires coloniaux. Ces deux nations se sont octroyées le droit d'envahir et d'occuper des pays. C'est effrayant de constater qu'ils se sont "partagés le gâteau" en Afrique. 

Le Prince Albert m'a touchée car il a eu du mal à se faire une place en Angleterre du fait de ses origines allemandes. Néanmoins, il a fait de nombreuses choses pour le développement industriel et pour la politique du pays. Victoria a eu neuf enfants avec lui, sa descendance fut donc très prospère. Aujourd'hui, leurs descendants sont sur les principaux trônes d'Europe. 
Victoria avait une reine hors du commun, son règne a été très long, plus de 60 ans. Les relations entretenues avec Benjamin Disraëli, son ministre préféré, ou avec son valet écossais, John Brown, sont très étonnantes pour une souveraine de cette trempe. 

Je pense que l'ouvrage est assez complet car il traite à la fois du rayonnement national et international de Victoria et plus largement de l'Angleterre. Le choix du titre Victoria, l'apogée de l'Angleterre résume bien à la fois le personnage et la carrière de la reine. J'ai lu cette biographie avec beaucoup d'intérêt, c'est avec tristesse que je l'ai refermée. Ce livre m'a donné l'envie de suivre les traces de Victoria et d'Albert en Angleterre. 



Livre lu pour la lecture commune Rois et Reines du mois anglais organisé par Cryssilda, Lou et Titine.






7 commentaires:

  1. Je note ce titre que je ne connaissais pas. J'ai une autre bio de Victoria qui n'attend que d'être ouverte !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle est très intéressante et me semble être assez complète

      Supprimer
  2. Il y a tant de choses à savoir sur cette reine qui a eu un impact bien plus large que sur son seul pays! Alors même qu'elle n'avait qu'un pouvoir indirect sur les affaires internes de l'Angleterre...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sûr que c'est un sujet dense et qu'il y aurait encore beaucoup de choses à dire sur ce personnage exceptionnel

      Supprimer
  3. Je n'ai pas trop l'habitude de lire des biographies, mais là tu me fais envie. Je vais peut-être tenter l'expérience.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te la conseille car elle est grand public, c'est une biographie assez facile à aborder et très intéressante

      Supprimer
  4. un reine - et une époque - vraiment passionnante :-)

    RépondreSupprimer