dimanche 19 février 2017

Suivi du marathon Rat a Week Winter Edition

Suivi du marathon RAT a Week Winter Edition
 organisé par Marjorie


Rappel des deux défis choisis :

- Lire un livre d'un auteur que je n'ai jamais lu : fait
- Lire un classique : à faire

Je me suis lancée dans la lecture d'un pavé pour cette deuxième semaine Les Romanov 1613-1918 de Simon Sebag Montefiore. Comme c'est long à lire je n'ai lu que 86 pages.






Ensuite, j'ai poursuivi la lecture du Guide du Routard de Lisbonne, j'ai lu 58 pages. 





J'ai du rendre Relish, my life in the Kitchen à la bibliothèque, je n'ai pas pu le terminer


Total de : 144 pages lues


Je serai de retour prochainement pour la suite de ce marathon. 




dimanche 12 février 2017

Suivi du marathon RAT a Week Winter Edition

Suivi du marathon RAT a Week Winter Edition
 organisé par Marjorie


Rappel des deux défis choisis :

- Lire un livre d'un auteur que je n'ai jamais lu : fait
- Lire un classique : à faire


Samedi 4 février
La Haute-Corrèze, une belle inconnue. 112 pages. 
Il s'agit du livre d'un auteur que je n'ai jamais lu.









Dimanche 5 février : 
La vie rêvée de Virginia Fly d'Angela Huth : 218 pages.













Annie Sullivan and the trials of Helen Keller By Joseph Lambert : 92 pages












Les Romanov 1613-1918 de Simon Sebag Montefiore: 35 pages












Lundi 6 février
Relish, my life in the Kitchen de Lucy Knisley : 12 pages 
pas encore fini











Les Romanov  : 35 pages

Mardi 7 février
Les Romanov : 25 pages

Mercredi 8 février
Les Romanov : 36 pages

Jeudi 9 février
Les Romanov : 24 pages

vendredi 10 février
Les Romanov 29 pages

Samedi 11 février
Le Guide du Routard Lisbonne 2017 : 42 pages











Total : 660 pages. Pas mal pour la première semaine, surtout que je n'avais pas prévu de lire plus de 500 pages. 

Je repars sur la même base pour la deuxième semaine. Moins de 500 pages. 

La vie rêvée de Virginia Fly d'Angela Huth


Angela Huth, La vie rêvée de Virginia Fly, Paris : Gallimard, (Quai Voltaire, Table Ronde), 224 pages.


Virginia Fly est encore vierge à 31 ans. Dans ses fantasmes, elle rêve de se faire violer.La jeune femme qui est institutrice vit en banlieue de Londres avec ses parents Mister et Miss Fly. Ces personnages sont installés dans une routine où Mister Fly est toujours dans la moyenne et Miss Fly à la recherche de la perfection. Ce quotidien bien réglé va être chamboulé par une émission de télévision dans laquelle Virginia expose sa virginité. 

Au début de l'intrigue, deux hommes gravitent autour de Virginia : le mystérieux correspondant américain Charlie avec lequel elle entretient correspondance depuis plus de 10 ans. Charlie a décidé de venir la rencontrer à Londres. Virginia fonde beaucoup d'espoir sur cette rencontre. Ensuite, il y a le vieux professeur Hans avec lequel elle va écouter des concerts de musique classique. Puis il y a les autres qu'elle va rencontrer suite à l'émission.

Ce roman m'a plu car les personnages sont amusants. Angela Huth réussit à nous dépeindre avec beaucoup d'humour chacun des personnages. C'est parfois à la limite du cliché et de la caricature mais je pense que c'était l'objectif de l'auteur.Chaque protagoniste est décortiqué, sondé au plus profond de ses sentiments. L'intrigue garde un certain rythme car elle est ponctuée de  nombreux rebondissements. En effet, Virginia peut se montrer imprévisible surtout lorsqu'elle doit faire face à des situations burlesques. 

Le style de l'écrivain est léger c'est un roman agréable à lire. Il y a quelques répétitions mais cela n’alourdit pas la narration. Finalement, jusqu'aux dernières pages, on ignore comment Virginia va prendre sa vie en main. Il y a bien un dénouement à toute cette histoire mais un autre roman pourrait être écrit sur Virginia Fly.

Merci aux éditions Gallimard et à Babelio







Livre lu dans le cadre du challenge A year in England




et du RAT a Week Winter organisé par Marjorie


















samedi 4 février 2017

Marathon d'hiver

Je participe au marathon  Rat a Week Winter organisé par Marjorie.



Début du marathon le vendredi 3 février 19 heures jusqu' au dimanche 5 mars minuit. 

Je participe sur toute la période sauf du 19 au 26 février. 

J'ai choisi la catégorie

Toute la bibliothèque sous le plaid qui permet de lire tous genres de livres sur toute la période.




et le défi 3 : je ne pourrai que lire moins de 500 pages par semaine 

donc je dois choisir 2 défis supplémentaires qui sont : 

- je lis un livre d'un auteur que je n'ai jamais lu
- je lis impérativement un classique. 

Toutes les infos sur le blog de Marjorie et sur la page Facebook

Vendredi 3 février : 
J'ai commencé un ouvrage sur la Haute-Corrèze.

Samedi 4 février : 

J'ai lu 112 pages depuis hier, j'ai terminé ce livre. 

La Haute-Corrèze, une belle inconnue. De paysages en patrimoine de Josselin Mathiaud et Jean-Claude Sangoï.


La Haute-Corrèze, une belle inconnue. De paysages en patrimoine

Josselin Mathiaud, Jean-Claude Sangoï, La Haute-Corrèze, une belle inconnue. De paysages en patrimoine, Limoges : Les Ardents Editeurs, 112 pages, 2016.

Présentation de l'éditeur : "Un ouvrage photographique consacré à l’un des territoires ruraux les plus méconnus entre Aquitaine et Auvergne. Un livre conçu avec une recension des sites et des patrimoines remarquables du territoire compris entre le Pays d’Ussel et Bort-les-Orgues. Jean-Claude Sangoϊ, historien, professeur d’université, vient compléter par ses connaissances la découverte de cet espace historique, géographique et naturel exceptionnel. Plus de 130 illustrations."

L'ouvrage propose de magnifiques photographies du patrimoine et des paysages de la Haute-Corrèze : cascades, lacs, arbres, moulins à eau, fontaines, petit et grand patrimoines sont sublimés. Ces photographies donnent une vision idyllique de la Haute-Corrèze, c'est une manière de valoriser et de faire connaître cette région secrète. L'iconographie est accompagnée de légendes et de citations de textes relatifs à la Haute-Corrèze. 

La dernière partie de l'ouvrage est consacrée à l'histoire, la géologie, la sociologie. Elle est illustrée avec quelques photographiques plus démonstratives qu'artistiques et avec quelques documents d'archives. La Haute-Corrèze a souvent connu la misère. Elle est peuplée à la fois de paysans et d'artisans. Dans son histoire, la région est fortement marquée par l'exode rural. C'est également un pays de troubadours, le célèbre Ventadour est originaire de ces terres. 

La lande a été transformée par l'homme en forêt. Les barrages construits pour faire fonctionner les équipements hydroélectrolytiques ont également modifié le paysage. L'agriculture s'est spécialisée dans l'élevage bovin. La région  vit aujourd'hui essentiellement de l'industrie agro-alimentaire, de l'industrie du bois et du tourisme vert. 

J'apprécie particulièrement cette collection chez les Ardents Editeurs pour son format, sa maquette et la qualité de son papier. 

Merci aux Ardents Editeurs et à Babelio





Livre lu dans le cadre du Marathon d'hiver organisé par Marjorie