lundi 7 octobre 2013

Quand reviendras-tu ?

Mary HIGGINS CLARK, Quand reviendras-tu ?, Paris : Le livre de poche, 2013;

Quatrième de couverture : "Désespérée par l'enlèvement de son petit garçon dans Central Park deux ans plus tôt, Alexandra « Zan » Moreland, belle et talentueuse architecte d'intérieur, se voit avec effroi soupçonnée d'avoir elle-même kidnappé l'enfant. Traquée par la police et les médias, Zan n'arrive pas à comprendre qui a intérêt à la faire accuser. Malgré la peur, malgré les doutes, la jeune femme, persuadée que son fils est toujours vivant, se lance dans une enquête qui pourrait bien mettre en péril sa vie et celle de ses proches..."

Pour le mois américain, j'ai renoué avec Mary Higgins Clark. Avant la lecture de ce roman, j'avais quelques appréhensions sur la qualité de l'intrigue. Mes appréhensions se sont confirmées sur les premiers chapitres car le style y est très léger et les dialogues sont parfois grotesques.

Néanmoins, ces mauvaises impressions, se sont vite envolées. J'ai lu ce roman avec beaucoup de plaisir. En effet, le suspens demeure tout au long des pages, si bien qu'on ne peut pas lâcher le livre avant de connaître le dénouement. 

Dès le départ, le lecteur est averti qu'il s'agit d'une usurpation d'identité mais qui est le mystérieux chef d'orchestre et jusqu'où ira cette machination infernale ? Mary Higgins Clark réussi à semer le doute, c'est donc un bon thriller et on s'identifie facilement aux personnages.

Autre remarque, ce roman sur l'usurpation d'identité est une commande de l'éditeur, Mary Higgins Clark le précise dans les dernières pages. Ce côté commercial du livre me déplaît beaucoup car l'idée ne vient pas de l'auteur mais de l'éditeur, c'est dommage. 






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire