lundi 2 septembre 2013

L'acquittement de Gaétan Soucy


Gaétan Soucy, L'acquittement, Boreal, 128 pages, 2000.


Présentation de l'éditeur : "Petit bijou d’une netteté cristalline, qui vous laisse pourtant dans un trouble entêtant comme un parfum, à vous y faire replonger en finissant. 
Raymond Bertin, Voir
Son second roman, L’Acquittement, poursuit le patient travail entrepris par Gaétan Soucy : celui de nous plonger, loin de tout fantastique ou merveilleux, dans une atmosphère d’étrangeté, et de nous faire passer, entre gravité et sobriété, de l’autre côté du miroir. Pour ce faire, l’auteur dispose d’atouts de poids, notamment son style, impeccable, qui sait par petites touches créer un espace où les questions sont plus importantes que les réponses. 
Blandine Campion, Lettres québécoises. "

L'acquittement est un roman plus que mystérieux. En effet, j'ai eu du mal à saisir les tenants et les aboutissants, mais cela n'enlève rien au charme de la plume de Gaétan Soucy. Je suis plutôt satisfaite de cette lecture car le style, les mots et les phrases sont emprunts de poésie. 

L'histoire se déroule dans une communauté encerclée par la neige. L'auteur a réussi a créé un huis clos étouffant, où un drame se déroule sous les yeux de Louis Bapeaume venu s'acquitter auprès des Von Croft. 

La question que l'on se pose sans arrêt est : de quoi est-il venu s'acquitter ? Quels sont ses liens avec les von Croft ? L'auteur nous donne quelques clés mais pas seulement. C'est avec plaisir que j'ai découvert cet auteur québécois. Je lirai certainement ses autres romans. 

Livre lu pour septembre au Québec organisé par Karine et Yueyin



12 commentaires:

  1. Voilà ! La plume. C'est exactement cela, un roman de Gaétan Soucy. Je présente, sur mon site, 'La petite fille...', le 5 septembre. C'est bien une 'écriture' qui est donnée à lire, avant une histoire.
    Merci de cette page, lilas : - )

    RépondreSupprimer
  2. Oui c'est cela une écriture avant une histoire, j'ai prévu de lire la petite fille...pour la Lecture Commune du 8 septembre

    RépondreSupprimer
  3. Ça ressemble à quoi, une lecture commune ? Vous vous réunissez en vrai ? ou sur la Toile ? Vous lisez le texte ou vous 'lisez' le texte par votre propre texte sur le texte ?
    Je ne sais pas si je suis clair.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une lecture commune est...une lecture commune. Cela n'a rien de réel mais reste virtuel. On lit le texte et on partage nos billets le jour J

      Supprimer
  4. J'ai beaucoup aimé ce roman aussi et c'est exactement ma conclusion. Une plume avant tout. Beaucoup de mystère mais en fait, on s'en fiche un peu de ne pas comprendre!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est la première fois que je lis un auteur qui me séduit uniquement par sa plume, c'est une expérience intéressante.

      Supprimer
  5. encore un roman de Soucy à lire sans faute
    j'ai lu en août "music-hall !" exceptionnel et également le style l'emporte sur l'histoire

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Music Hall fera partie de ma Liste à Lire mais je ne pense pas avoir le temps pour septembre car j'ai prévu de lire La petite fille qui aimait trop les allumettes.

      Supprimer
  6. J'ai lu l'acquittement cet été, et je suis à la fois complètement séduite par l'écriture et complètement dans le noir tant toute cette histoire reste mystérieuse dans mon esprit :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que le mystère plane et que la plume est magique

      Supprimer
  7. Pour moi, c'est le moins aboutti de ses romans... mais je l'ai lu il y a très longtemps et il faudrait que je le relise !

    RépondreSupprimer
  8. Je l'ai préféré à La petite fille qui aimait les allumettes

    RépondreSupprimer