dimanche 4 août 2013

La morsure du silence

Franck LINOL, La morsure du silence, Geste, 2012, 344 pages. 



Quatrième de couverture : "Un promeneur découvre le cadavre d’un jeune homme près d’une salle de concert située dans la banlieue sud de Limoges. L’autopsie ne révèle rien de particulier si ce n’est un étrange tatouage au henné à la base du cou. Quelques semaines plus tard on découvre un nouveau cadavre près d’une autre salle de concert. Qu’est-ce qui pousse le tueur à choisir ces lieux, des scènes de rock ? Quels traits de sa personnalité cet élément peut-il dévoiler ? Franck Linol fait évoluer ses personnages dans l’univers sonore du rock qui lui est propre.


Dans ce troisième roman, Franck Linol nous emmène dans l'univers de la musique. Le lecteur limougeaud appréciera de retrouver des lieux connus de Limoges. Le passé et le présent se mêlent et s'entremêlent dans l'histoire. 

Dumontel évolue, il est blasé par la vie de flic quant à son fils Thomas, il se radicalise. L'histoire est assez tragique pour l'inspecteur mais je ne peux pas en dire plus, pour ne pas spoiler le roman. Dumontel s'éloigne de Marval et se rapproche d'une autre collègue. 

L'affaire et l'enquête sont classiques mais c'est ce que j'aime dans les romans policiers. Les analyses psychologiques approfondies de chacun sont également intéressantes. 

L'autre point positif c'est qu'il y a pas de redites par rapport aux autres volumes, Frank Linol sait se renouveler. 

J'ai passé un bon moment avec ce roman policierAu final j'ai préféré ce troisième opus au deuxième et j'ai hâte de lire le quatrième : Lune de Miel à la Morgue. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire