dimanche 5 mai 2013

Un automne à River Falls d'Alexis Aubenque


Alexis Aubenque, Un automne à River Falls, Paris : Le livre de poche, 544 pages, 2010.


Quatrième de couverture : "En ce début d’automne, deux assassinats commis coup sur coup viennent troubler la tranquillité toute relative de River Falls, déjà ébranlée par un sordide fait divers quelques mois plus tôt. Le premier crime fait grand bruit : Robert Gordon, un brillant avocat, philanthrope à ses heures, est retrouvé électrocuté dans le jacuzzi de sa luxueuse demeure, sur les hauteurs de la ville. Le même jour, le corps d’un SDF, roué de coups et jeté dans la rivière, arrive à la morgue sans susciter beaucoup d’émoi. A priori, aucun lien entre les deux affaires. L’enquête est confiée au shérif Mike Logan, épaulé par sa compagne, la célèbre profileuse Jessica Hurley. Une plongée inquiétante dans les noirceurs de l’âme humaine."


Ce roman est plutôt une déception. Après avoir lu trois romans d'Alexis Aubenque (dans le désordre) le schéma de l'intrigue est, semble-t-il, le même que pour Un Noël à River Falls. En effet, plusieurs histoires s'imbriquent les unes aux autres. En tant que lectrice avertie, je me suis rapidement doutée que l'histoire des étudiants, Stuart et Kyle, était liée à celle des meurtres, même si on ne comprend pas tout de suite le lien qui les unissent.  

De plus, le lecteur comprend rapidement qui est le coupable, pendant que Logan piétine dans son enquête, c'est du déjà vu dans Sept jours à River Falls. Alexis Aubenque essaye dans ce roman, en vain et surtout maladroitement de créer du suspens mais sans nous convaincre.

D'autre part, un témoin signale aux policiers que plusieurs clochards ont disparu depuis plusieurs années. Comment la police peut-elle passer à côté de cela ? Nous sommes dans la fiction mais le détail est assez troublant. 

J'ai retrouvé avec plaisir, Logan et Hurley ainsi que l'univers américain qu'Alexis Aubenque a su créer.  Néanmoins, je ne suis pas sûre de garder longtemps le souvenir de cette enquête policière. 

En conclusion, ce n'est pas le roman que je préfère dans la "série" Logan mais cela ne m'empêchera pas de poursuivre la lecture  avec La charité bien ordonnée sortie en janvier 2013. 

3 commentaires:

  1. Ah dommage pour celui-là, j'espère que le prochain sera meilleur. Depuis que j'entends parler de cette série, il faudra que je finisse par me laisser tenter.
    Bonne semaine !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai récupéré le quatrième de la série, on verra si mon analyse se justifie.

      Supprimer
  2. Une série déjà notée !

    RépondreSupprimer