jeudi 2 mai 2013

Charlotte Collins de Jennifer Becton

 Jennfier Becton, Charlotte Collins, Paris : Milady, 384 pages, 2013.


Quatrième de couverture : "Dans Orgueil et Préjugés, Elizabeth fait un mariage d’amour avec Mr Darcy alors que Charlotte fait le choix de la raison en s’unissant au mielleux révérend Collins. Un mariage qui, à défaut de lui révéler l’amour, lui vaut une situation confortable. Lorsque son mari meurt, Charlotte est délivrée de ses pénibles sermons. Elle accepte alors de chaperonner sa petite soeur dans l’espoir de lui éviter une union malheureuse. Les deux soeurs sont courtisées par des gentlemen américains peu soucieux des convenances. Alors que sa réputation est mise à mal par un libertin, et qu’elle se débat contre la calomnie, Charlotte qui n’a jamais cru au mariage d’amour va devoir reconsidérer son point de vue…

Le roman de Jennifer Becton est agréable à lire. On retrouve l'univers de Jane Austen même si la plume n'est pas la même. 

Ce livre est une bonne surprise, j'avais quelques appréhensions avant de le lire. En effet, je n'aime pas les romans remplis de bons sentiments et de facilités. Mais non, ce roman est juste comme il faut, avec de nombreux rebondissements et un peu de suspens. 

Les personnages, que ce soit Maria ou Charlotte, sont très attachants. Charlotte a beaucoup évolué dans sa façon d'être par rapport à la Charlotte Lucas d'Orgueil et Préjugés. Bien sûr, on ne retrouve pas les personnages d'Orgueil et Préjugés, mais finalement Charlotte Lucas qui devient Charlotte Collins n'est elle pas un personnage à part dans l'oeuvre de Jane Austen, ne serait ce que par son choix d'épouser un homme pour des raisons financières ?

Le point négatif de l'histoire : Charlotte a cassé ses liens d'amitié avec Lizzie alors qu'à la fin d'Orgueil et Préjugé ce n'est pas le cas. Ce n'est pas non plus de la grande littérature mais c'est un bon roman quoi qu'il en soit. Bien sûr, nous sommes dans l'univers de la romance, l'histoire se termine bien. 



4 commentaires:

  1. Je ne sais pas pourquoi mais je n'ai jamais trop été attirée par les romans de cette époque là. En revanche les films j'aime bien, et je me laisserais bien tenter par les adaptions d'Orgueil et préjugés.

    RépondreSupprimer
  2. J'aime beaucoup cette période alors tout s'explique

    RépondreSupprimer
  3. Je n'étais pas attirée par cette série. Maintenant, je finis pas douter et me laisserai certainement tenter au moins pour un livre. Peut-être celui-ci, les critiques ne sont pas si mauvaises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sincèrement, j'ai passé un bon moment avec celui là. Après je ne suis pas certaine de lire les autres.

      Supprimer