vendredi 1 mars 2013

Suzanne Lalique Haviland, le décor réinventé

Jean-Marc Ferrer sd., Suzanne Lalique Haviland, Le décor réinventé 1892-1989, Limoges : Les Ardents Editeurs, 224 pages, 2012.

Quatrième de couverture : "Issue d une famille d artistes, Suzanne Lalique-Haviland(1892-1989) débute sa carrière de décoratrice aux côtés de son père, le célèbre maître verrier René Lalique, pour lequel elle exécute de nombreux dessins préparatoires. Remarquée par le couturier et mécène Jacques Doucet qui lui achète ses premiers paravents, Suzanne Lalique appartient à cette génération d artistes dont le dynamisme et l élan créatif sont reconsidérés à l occasion du premier conflit mondial et qui participent dès l issue de la guerre au bouillonnement artistique des Années folles en France.Le talent de cette décoratrice française s exprime dans de nombreux domaines, du textile à la décoration intérieure, du verre pour la maison Lalique à la porcelaine pour la manufacture de Sèvres puis pour la manufacture Théodore Haviland à Limoges. Curieuse et intuitive, puisant son inspiration aux sources de sa vie quotidienne et affective, l artiste élabore très vite un répertoire personnel de motifs qui participe d un véritable Style Suzanne Lalique.Dans les années 1930, elle expérimente sa vision personnelle du quotidien dans ses natures mortes, la créatrice pouvant être considérée comme un peintre de l intime. À partir de 1937, Suzanne Lalique devient décoratrice à la Comédie-Française, s attachant à la conception de costumes et décors de près de 80 pièces de théâtre, spectacles remarquables par leur unité de ton, tout comme ceux auxquels elle participe pour le théâtre privé, l Opéra de Paris ou le festival international d art lyrique d Aix-en-Provence dans les années 1950 et 1960."



Suzanne Lalique-Haviland, Le décor réinventé 1892-1989 est un ouvrage très passionnant sur une artiste peu connue. J'ai apprécié la diversité des auteurs qui ont contribué au catalogue : de l'historien des arts décoratifs à la directrice du Musée Lalique, de Nicole Maritch-Lalique (fille de Suzanne Lalique)  à l'historienne du théâtre etc. 

L'ouvrage se divise en plusieurs thèmes qui permettent au lecteur d'approfondir la visite de l'exposition ou de découvrir tout simplement l'oeuvre et la vie de Suzanne Lalique. Les chapitres consacrés à la porcelaine, à la vaisselle, au verre et à la décoration d'intérieur m'ont le plus intéressée alors qu'à l'exposition j'ai été plus sensible aux costumes et aux maquettes des décorations de théâtre. 

Ce catalogue est à la hauteur de ce que l'on peut attendre après avoir vu l'exposition. Le choix de la maquette du livre est en harmonie avec l'image de Suzanne Lalique. C'est un ouvrage de qualité et de référence très bien illustré. 

Merci aux Ardents Editeurs et à Babelio




Lecture commune avec Syl  




3 commentaires:

  1. Pareil ! j'ai adoré les décors de théâtre avec les costumes.
    Bon... faut que je me mette au travail !
    Je prends ton lien.

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour ton commentaire, je viendrai voir ton billet sur ton blog.

    RépondreSupprimer
  3. Lilas, Alors que j'avais mon billet pratiquement écrit sur un brouillon, j'ai tardé à l'écrire car j'ai été dérangée toute la journée... Le voici terminé.
    http://sylectures.wordpress.com/2013/03/01/le-decor-reinvente/
    Bonne soirée et à bientôt

    RépondreSupprimer