mercredi 21 novembre 2012

Jane Eyre Charlotte Brontë

Troisième livre lu dans le cadre du challenge God Save the Livre organisé par Antoni.

Charlotte Brontë, Jane Eyre, Paris Livre de Poche, 544 pages


Quatrième de couverture : "Jane Eyre est pauvre, orpheline, pas très jolie. Pourtant, grâce à sa seule force de caractère, et sans faillir à ses principes, elle parviendra à faire sa place dans la société rigide de l’Angleterre victorienne et à trouver l’amour... Une héroïne qui surmonte les épreuves sans perdre foi en son avenir, une intrigue où se succèdent mystères et coups de théâtre, une passion amoureuse qui défie tous les obstacles : le plaisir de lire Jane Eyre est toujours aussi vif. Comme elle, on veut croire que rien n’est écrit d’avance et que la vie réserve des bonheurs imprévus."


J'ai vu plusieurs adaptations (ciné et télé) du roman de Charlotte Brontë avant de le relire. Le résultat est que la magie de l'histoire est perdue car je connais le dénouement et les différents rebondissements de la narration.

J'ai aimé ce livre à l'adolescence mais à l'époque j'avais un côté très mystique et gothique. Aujourd'hui, je trouve que les références religieuses sont très pesantes. En revanche, le personnage de Jane a une psychologie intéressante car elle sait toujours rester à sa place et elle a une force de caractère impressionnante comme mentionné sur la quatrième de couverture.

A mon avis, Jane Eyre est une vraie héroïne de...cinéma. J'ai préféré les adaptations de ce roman même si j'ai littéralement dévoré le livre. Néanmoins je ne suis pas aussi enthousiasmée qu'à la lecture d'un roman d'une autre auteure anglaise....Je vous laisse deviner laquelle. 






5 commentaires:

  1. Tu parles de notre chère Jane à La fin? ^^ C'est marrant parce que j'ai vu 2 adaptations avant de lire le livre et la magie est restée la même! Pour ce qui sont des références religieuses, je comprend qu'elles puissent être assez lourde. Pour ma part, je vois plus ça comme un trait de l'époque et donc du contexte historique! ;)

    RépondreSupprimer
  2. Oui j'évoque Jane Austen ! Je trouve ce livre parfois un peu trop austère. Les romans de Jane Austen sont beaucoup plus légers

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis assez d'accord avec toi pour le côté austère que ce soit dans la façon de vivre à Thornfield Hall ou dans le caractère des personnages!

      Supprimer
  3. Evidemment Jane Austen ! :D
    Ce livre ne m'a jamais tentée, je ne sais pas pourquoi, et ton avis ne me donne pas envie du coup. En film peut-être un jour tout de même.
    (Je ne sais pas pourquoi, je ne suis plus reconnue ici. :-/ Mais c'est Mistymiaou.)

    RépondreSupprimer
  4. Les mystères de l'informatique. Sur mon ordi c'est chat de bibliothèque qui apparaît... Pour l'adaptation au ciné de Jane Eyre, je te conseille celle avec Charlotte Gainsbourg, cette adaptation est un classique du cinéma. Après cet été, j'ai vu au ciné l'adaptation avec l'actrice qui avait fait Alice au pays des merveilles de Tim Burton, l'adaptation était pas mal même si des éléments ont été coupés.

    RépondreSupprimer