samedi 25 août 2012

Persuasion de Jane Austen


Jane Austen, Persuasion, Paris : Archipoche, 236 pages, 2011, Traduit de l'anglais par Mme Letorsay.

Résumé : "Anne est la seconde fille de l'honorable Sir Elliot de Kellynch. Persuadée par son amie Lady Russel, elle a dû rompre ses fiançailles avec le jeune Frederick Wentworth, un officier de marine pauvre, car il ne présentait pas les assurances d'un bon parti. Huit ans plus tard, sa famille connaît des revers de fortune. Son père décide alors de louer le château familial à l'amiral Croft, qui se trouve être le beau-frère de Frederick. Anne appréhende de revoir celui qui est resté son grand amour. Alors que s'achève la guerre avec la France, le capitaine Wentworth, fortune faite, revient avec le désir de se marier pour fonder un foyer. Il a conservé du refus d'Anne la conviction que la jeune fille manquait de caractère et se laissait trop aisément persuader."


Je n'avais encore jamais lu Persuasion mais j'avais déjà vu le film avant de le lire. Je connaissais donc le dénouement de l'histoire avant même de lire ce livre.

Ce roman n'est pas mon préféré mais j'aime toujours autant le style de Jane Austen. L'auteur raconte avec justesse la vie quotidienne de la bourgeoisie au XIXème siècle. De plus, elle nous décrit de magnifiques paysages. 

On ressent aussi une évolution dans l'écriture de l'auteur. Jane Austen est alors plus âgée, elle est à l'aube de la mort. D'ailleurs, elle évoque de nombreux personnages morts et des personnages qui sont malades. 

Anne est presque "une vieille fille", je trouve que c'est une figure bien pâle par rapport à d'autres personnages du monde austenien. Est ce que l'amour peut renaître au bout de quelques années ? Seule Jane Austen vous le dira. 



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire