samedi 18 août 2012

Les débutantes de J. Courtney Sullivan

Courtney Sullivan, Les débutantes, Rue Fromentin, 2012. Traduit de l'anglais par Frédéric Collay et Anne Laure Paulmont.

Quatrième de couverture : "Occupant des chambres voisines sur le campus de l’Université féminine de Smith, quatre jeunes filles venues d’horizons très différents font connaissance. Cette rencontre est le début d’une belle et solide amitié entre Celia, écrivaine en devenir élevée dans la foi catholique, Bree, beauté solaire qui se languit de son fiancé, Sally, jeune fille bon chic bon genre qui doit faire face à la disparition de sa mère, et enfin April, féministe radicale et tête brûlée. Ce roman d’initiation relate leurs années de formation sur le campus de la mythique Université de Smith, célèbre à la fois par la qualité de son enseignement et par l’esprit féministe et libertaire qui y règne, dont l’ambiance particulière avait déjà inspiré Sylvia Plath ou Joyce Carol Oates ; il nous fait aussi découvrir leurs débuts dans la vie. Le mariage de l’une va conduire à leur éloignement mais la disparition d’une autre les réunira de nouveau. "


On m'a offert ce livre en début d'été, le libraire qui a conseillé ce livre ne s'est pas trompé. Je l'ai dévoré (le livre bien sûr) sur la plage au Pays Basque. 

J'ai eu l'impression par certains côté de revivre mes années d'études à la fac. On sent le vécu de l'auteur, le lecteur s'identifie très facilement aux quatre étudiantes.. Qui n'a jamais ressenti les mêmes sensations en revenant sur son ancien campus ? Les liens d'amitié sont forts pendant les études puis chacun part de son côté. Ensuite les liens se délient et quand sonnent les retrouvailles les gens ont changé. Parfois, l'amitié survit à la distance et au temps mais pas toujours. 

Les quatre jeunes femmes s'interrogent sur des questions existentielles : le mariage, l'homosexualité, l'accouchement, le célibat etc. La bulle protectrice du monde étudiant explose à la fin des études, les protagonistes se retrouvent face à la réalité du monde extérieur. Pour chacune d'entre elles le parcours sera différent mais elles se retrouveront. 

J'ai vraiment eu l'impression de m'évader vers d'autres horizons avec ce livre. C'est encore un coup de coeur de l'été.

2 commentaires:

  1. Je pense qu'il pourrait me plaire celui-là. :)

    RépondreSupprimer
  2. Ce livre est un vrai coup de coeur pour l'année 2012, je te le conseille vivement.

    RépondreSupprimer