mardi 12 juin 2018

Les enquêtes d'Hercule Poirot d'Agatha Christie.

Lecture commune Let's meet Agatha Christie
dans le cadre du Mois anglais 
 par organisé par Lou et Cryssilda

Agatha Christie, Les enquêtes d'Hercule Poirot, Paris : éditions du Masque, 2015, 222 pages

Quatrième de couverture : On ne le répétera jamais assez : Hercule Poirot est le plus grand détective de tous les temps. Quel mystère pourrait le dérouter ? Disparition de bijoux inestimables, suicide suspect, espions retors, meurtre crapuleux, escroquerie de haut vol ou sombre affaire d'héritage, rien ne lui résiste. Mais surtout, pas d'acrobaties à quatre pattes dans l'herbe, une loupe à la main. Pas de dissertation sur un mégot taché de rouge à lèvres. Non, Hercule Poirot laisse ces divertissements aux besogneux de Scotland Yard. Il se contente de s'installer dans un fauteuil et de laisser fonctionner ses petites cellules grises.



J'ai pris ce livre au hasard dans ma Pile à Lire. C'est plutôt une déception car je n'aime pas le format des nouvelles. Dans ce cadre, l'auteur n'entre pas dans le détail, il n'y a pas de description psychologique des personnages, ni de description détaillée de l'environnement. De plus, l'intrigue est rapidement bouclée. 

Hastings est le narrateur de ces enquêtes, c'est un proche ami d'Hercule Poirot. En généralité, le détective belge est prétentieux, d'ailleurs Hastings le qualifie de "vaniteux". Il n'a pas tort même si le petit homme à la moustache résout toujours les enquêtes avec réussite grâce à ses petites cellules grises. 

Les nouvelles qui ont le plus suscité mon intérêt sont celles où il y a un meurtre comme : 

*Tragédie de Mardson Manor : où il est question d'assurance et de décès suspect.

*Le mystère de Hunter's Lodge : cette fois c'est Hasting qui va enquêter pour Poirot qui est malade mais de chez lui le détective arrive à résoudre le meurtre. 

La nouvelle que j'ai préféré est : La malédiction du tombeau égyptien parce que Hercule Poirot et Hastings partent en Egypte pour résoudre de mystérieux meurtres causés par une malédiction. 

Dans ces nouvelles, il est question quelque fois de poison, d'autres fois d’archéologie, on reconnaît bien la passion d'Agatha Christie pour ces thèmes qu'elle a distillé dans certaines de ces nouvelles. 

J'ai eu du mal à finir cet ouvrage en raison du peu d'intérêt pour les enquêtes. Agatha Christie est une bien meilleure romancière. 









7 commentaires:

  1. oh zut car j'aime beaucoup HP...mais lala cela semble etre du va-vite...dommage....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est le problème de ce livre, on a l'impression que c'est bâclé

      Supprimer
  2. Je ne suis pas fan des nouvelles non plus, donc je comprends .

    RépondreSupprimer
  3. J'aime beaucoup les nouvelles mais je trouve que ça ne marche pas toujours bien avec des histoires policières. Il me reste pas mal d'Agatha Christie à découvrir, alors je pencherai probablement plus pour les romans (à commencer par ceux dans ma PAL).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    2. Je crois aussi que c'est le fond du problème

      Supprimer