dimanche 10 janvier 2016

Les réputations de Juan Gabriel Vasquez


Juan Gabriel Vasquez, Les réputations, Paris : Le cercle Points, 190 p., 2015


Quatrième de couverture : "Célèbre caricaturiste politique colombien, pouvant renverser un député ou abroger une loi, avec pour seules armes du papier et de l’encre de Chine, Javier Mallarino est une légende vivante. Quand une interview le ramène vingt-huit ans en arrière, à une soirée marquée par la mort suspecte d’un député, Javier est conduit à faire son examen de conscience et à reconsidérer sa place dans la société."

Javier Mallarino est caricaturiste dans un journal colombien. Son quotidien est réglé depuis toujours. En effet, chaque matin après ses petits rituels personnels, il dessine une caricature qu'il envoie par fax à son rédacteur en chef. Javier Mallarino semble avoir atteint un stade où il ne craint plus rien ni du monde politique ni du monde médiatique Il rencontre Samantha Leal alors qu'il est invité à célébrer sa carrière au théâtre Colon de Bogota. La jeune femme se fait passer pour une journaliste. Elle insiste pour obtenir une interview chez lui. Cet événement fait resurgir le passé et a des conséquences irrémédiables sur l'existence de Javier Mallarino.

J'ai apprécié ce roman car l'auteur retranscrit le quotidien des caricaturistes notamment la pression des politiques, les menaces qui pèsent sur la liberté d'expression etc. Ce sujet est donc d'actualité.

Par un procédé de flash back, on apprend comment s'est construite la carrière du caricaturiste, quels ont été les impacts sur son ménage, comment ses caricatures ont détruit ou fait des réputations. J'ai apprécié ce choix de construction. Le roman a une dimension psychologique qui m'a plu. Le style et le ton de Juan Gabriel Vasquez est efficace et limpide, c'est un bon roman. 

Merci aux éditions le cercle points. 








1 commentaire:

  1. J'ai aimé aussi ce roman, bref mais intelligent et bien écrit.

    RépondreSupprimer