dimanche 1 décembre 2013

L'oiseau de mauvaise augure

Camilla Läckberg, L'oiseau de mauvaise augure, Paris : Actes sud, 2010, 368 pages. 

Quatrième de couverture : "L’inspecteur Patrik Hedström est sur les dents. Il voudrait participer davantage aux préparatifs de son mariage avec Erica Falck, mais il n’a pas une minute à lui. La ville de Tanumshede s’apprête en effet à accueillir une émission de téléréalité et ses participants avides de célébrité, aussi tout le commissariat est mobilisé pour éviter les débordements de ces jeunes incontrôlables. Hanna Kruse, la nouvelle recrue, ne sera pas de trop. D’autant qu’une femme vient d’être retrouvée morte au volant de sa voiture, avec une alcoolémie hors du commun. La scène du carnage rappelle à Patrik un accident similaire intervenu des années auparavant. Tragique redite d’un fait divers banal ou macabre mise en scène ? Un sombre pressentiment s’empare de l’inspecteur. Très vite, alors que tout le pays a les yeux braqués sur la petite ville, la situation s’emballe. L’émission de téléréalité dérape. Les cadavres se multiplient. Un sinistre schéma émerge…"


Ce nouvel opus de l'inspecteur Patrik Hedström est moins bon que les précédents, j'ai été plutôt déçue par L'oiseau de mauvaise augure. En effet, le coupable est servi sur un plateau, je préfère être menée en bateau et me creuser la tête à essayer de trouver le meurtrier. En réalité, il est très facilement identifiable dans la société de Tanumshede. De plus, il n'y a aucune dimension psychologique dans le roman.

Erica est devenue un personnage secondaire, c'est une femme au foyer qui prépare son mariage, s'occupe de sa sœur et de ses enfants. J'ai eu, également, comme l'impression que l'auteur ne se renouvelait pas.

Il y a tout de même quelques points positifs. J'ai apprécié la construction du roman qui permet de donner du suspens à la narration. Le puzzle se construit petit à petit pour aboutir au dénouement, les meurtres ne sont pas sans liens. La plume de l'auteur est plutôt agréable à lire. Camilla Läckberg donne une image très réaliste de la télé-réalité et se pose les bonnes questions à travers la voix de ses protagonistes.

J'espère que la suite des enquêtes de Patrik Hedström réserveront un peu plus de surprises. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire