samedi 23 novembre 2013

Georges Sand et....Sarah Bernhardt

En règle générale, j'apprécie les biographies proposées par Folio, pour leur maquette, leurs photos et leur chapitrage. Une fois de plus, j'ai lu une biographie passionnante, celle de George Sand. 

Tous les aspects de la vie de l'écrivain sont abordés : sa place de femme dans une société XIXème siècle dominée par les hommes, ses idées politiques et sociales etc. Ce sont des sujets qui ont vraiment suscité mon intérêt. De plus, Martine Reid n'oublie pas de rappeler le contexte historique dans lequel évolue George Sand.  

L'auteur nous offre également une description remarquable du monde littéraire au XIXème siècle. J'ai ainsi découvert que Flaubert et Sand, deux grands écrivains français, avaient noué de solides liens d'amitié. 

Les histoires de coeur de George Sand sont également exposées et notamment, sa passion destructrice avec Chopin, puis enfin son histoire plutôt paisible avec Manceau. 

La demeure de Nohant est un sujet incontournable dans la vie de George Sand. En effet, elle a rassemblé des intellectuels, des artistes, des écrivains, des politiques autour de sa maison. Des représentations du théâtre de marionnettes étaient données régulièrement distrayant ainsi de la petite société de Nohant. Le fait d'avoir visité la maison de George Sand permet de visualiser les différentes pièces, même si depuis, il y a eu quelques modifications. 

Après la lecture de cette biographie de George Sand, il ne me reste plus qu'à lire l'un de ses romans. 

George Sand par Martine Reid, Paris : Folio, 2013, 398 pages(Collection Folio biographies). 



Georges Sand et Sarah Bernhardt ont vécu à la même époque et ont travaillé ensemble sur plusieurs pièces de théâtre. Je voulais en savoir plus sur la vie de cette grande comédienne du XIXème siècle en lisant également la biographie éditée par Folio. 


J'ai eu énormément de mal à terminer ce livre. Je ne remets pas en question les connaissances et l'écriture de Sophie-Aude Picon , mais c'est Sarah Bernhardt elle-même qui m'a décontenancée. La comédienne est détestable en tout point : égo surdimensionné, caprices etc... De plus, quand on ne s'intéresse pas à tous les aspects du monde du théâtre, la lecture devient rapidement ennuyeuse. 

Dommage, car la vie de Sarah Bernhardt semblait être exaltante. 

Sarah Bernhardt par Sophie-Aude Picon, Paris : Folio, 2010, 288 pages(Collection Folio biographies). 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire