mercredi 6 mars 2013

Cyanure

Camilla Läckberg, Cyanure, Paris : Actes Sud (Babel Noir), 155 pages, 2012.

Quatrième de couverture : "Martin Molin accompagne sa petite amie Lisette sur l’île de Valö pour une réunion de famille juste avant Noël. Mais au cours du premier repas, le grand-père, un magnat industriel, meurt étouffé, juste après avoir annoncé à ses enfants qu’il les a déshérités. Martin se rend vite compte qu’il a été assassiné au cyanure. Une tempête de neige fait rage, l’île est isolée du monde et Martin décide de mener l’enquête. Un polar familial délicieusement empoisonné."

Un roman policier très décevant. Le huis clos sur une île, c'est du déjà vu et revu. Le dénouement de l'affaire est complètement ridicule. Martin Mölin, l'enquêteur de ce roman est complètement perdu face à la situation. Il ne réfléchit pas, ne creuse pas, il est très mou et pas du tout réactif. La tension n'est même pas palpable alors qu'il y a bien eu meurtre sur l'île. Le seul point positif. c'est l'environnement : la neige, la Suède et les prénoms suédois des protagonistes. Le livre est très court. Il y a très peu de suspens sauf peut-être aux environs de la centième page pour un livre qui n'en fait que 155. Ce livre sera vite oublié, j'attendais beaucoup plus de Camilla Läckberg. 

6 commentaires:

  1. Il y a déjà bien longtemps qu'il me faisait de l'oeil...bah, je sais maintenant pourquoi je ne l'ai jamais acheté :)

    RépondreSupprimer
  2. Pendant longtemps ce livre m'a tenté mais je ne vois que des avis négatifs ou mitigés... Je passerais donc mon chemin. Pourtant j'aime beaucoup les thrillers nordiques. Les Millenium de Stieg Larson reste mes favoris! ;)

    RépondreSupprimer
  3. Oui c'est vrai que Stieg Larson est un très bon auteur, dommage qu'il ne soit plus

    RépondreSupprimer
  4. Arf, il ne fait pas partie de la série des Erica Falk, je ne l'achèterai donc pas.

    RépondreSupprimer
  5. C'est dommage. Le résumé me donne bien envie bien que je ne lise que des critiques négatives sur ce roman.

    RépondreSupprimer
  6. Je pense qu'il faut se forger son propre avis en le lisant malgré les critiques négatives. En plus, ce n'est pas un livre très long à lire.

    RépondreSupprimer