lundi 10 décembre 2012

Sanditon de Jane Austen

Livre lu pour le challenge austenien organisé par Alice
et pour la challenge God Save the Livre organisé par Antoni

Jane Austen, Sanditon, Paris : Livre de Poche,408 pages, 2012


Quatrième de couverture : "En ce début du XIXe siècle où la bonne société anglaise découvre les bienfaits des bains de mer, les Parker se sont mis en tête de faire de la paisible bourgade de Sanditon une station balnéaire à la mode. Invitée dans leur magnifique villa, la jeune Charlotte Heywood va découvrir un monde où, en dépit des apparences « très comme il faut », se déchaînent les intrigues et les passions. Autour de la tyrannique lady Denham et de sa pupille Clara gravitent les demoiselles Beaufort, le ténébreux Henry Brudenall et l'étincelant Sidney Parker, peut-être le véritable meneur de jeu d'une folle ronde des sentiments. Observatrice avisée, Charlotte saura-t-elle demeurer spectatrice ? Le cœur ne va-t-il pas bouleverser les plans de la raison ? À sa mort en 1817, Jane Austen laissait cette œuvre inachevée. Une romancière d'aujourd'hui a relevé le défi de lui donner un prolongement. Un exercice mené à bien dans la plus remarquable fidélité, avec autant de tact que de brio."

Sanditon est une découverte puisque je ne connaissais pas ce roman avant de participer au challenge austenien. La première partie a été écrite par Jane Austen et l'autre partie par "une autre dame", Marie Dobbs. Je n'ai pas résisté à la tentation d'aller voir où se terminait la partie de Jane Austen après avoir lu quelques chapitres. Je ne me suis pas rendue compte du changement. Au final, Marie Dobbs a su poursuivre le roman avec le "style" Jane Austen et les éléments habituels de sa narration.

J'ai passé un très bon moment avec ce roman que j'ai savouré à petites doses pour l'apprécier au maximum. Ce qui m'a plu c'est l'histoire des stations balnéaires, tout commence au XIXème et les auteurs nous présentent la vie quotidienne de ces premiers "vacanciers". Les descriptions des paysages, de la découverte des algues et des coquillages sont excellentes. J'ai toujours eu un intérêt pour l'histoire des stations balnéaires alors ce livre m'a énormément plu. 

La psychologie des différents personnages est très détaillée et l'histoire en elle-même est intéressante excepté un petit écart dans les derniers chapitres qui m'a semblé plus que maladroit mais je ne dévoilerai rien ici. On s'attache aux personnages qui évoluent dans cette société balnéaire. C'est une histoire un peu hors du commun par rapport à l'oeuvre de Jane Austen. J'ai eu également un coup de coeur pour la couverture (Les bains de Nicolas von Heideloff). 







2 commentaires:

  1. Je suis ravie que ce livre t'ai plu. Je l'ai lu il y a peu et comme toi j'ai vraiment adoré. L'ambiance bord de mer a été un vrai dépaysement. :)

    RépondreSupprimer
  2. Comme j'ai grandi à la mer et que l'histoire des stations balnéaires est riche dans ma région d'origine, j'ai particulièrement apprécié la découverte du littoral par les personnages du roman.

    RépondreSupprimer