lundi 11 juin 2012

Orgueil et Préjugés adaptation de 1995

DVD vu pour le challenge austenien organisé par Alice. 

Orgueil et Préjugés d'après l'oeuvre de Jane Austen réalisé par Simon Langton , Koba Films, 1995, 2006, ITV Productions. 6 épisodes de 50 minutes

Résumé : "Vive et ironique, Elizabeth Bennet est la cadette d'une famille de cinq soeurs de condition modeste. L'unique souci de sa mère est de marier ses filles à de beaux partis. Les soupirants ne manquent pas mais aucun n'a la fortune de l'aristocrate Monsieur Darcy. Au cours d'un bal, Elizabteh rencontre l'élégant monsieur Darcy, choquée par sa froideur qu'elle prend pour de l'orgueil, elle jure de lui faire payer ses manières..."



Je n’avais jamais encore vu cette adaptation de Jane Austen. Même si le film a mal vieilli sous certains aspects notamment sur la qualité de l’image, c’est une excellente adaptation. Je comprends l’engouement des fans d’Orgueil et Préjugés. De plus, le film est fidèle au livre, rien n’est oublié. J’adore la scène du bal à Netherfield, c’est le moment que je préfère dans le film. En fait j’ai surtout apprécié les trois derniers épisodes.

Concernant les acteurs : Susannah Harker (Jane) manque un peu de charme mais elle joue son rôle avec justesse. David Bamber pour Mr Collins est un excellent choix, le physique correspond tout à fait au personnage, ses interventions relèvent souvent du comique. Colin Firth excelle en Mr Darcy, tout se joue par l’attitude et le regard, le personnage n’est pas poussé à l’extrême. Colin Firth a fait du bon boulot d'acteur, il est juste comme il faut. Le choix de Jennifer Ehle est très pertinent, elle est dynamique et a de jolis yeux sombres. La performance de Alison Steadman (Mrs Bennet) est impressionnante. En revanche, Lady de Bourgh (Barbara Leigh-Hunt) semble bien fade et n'a pas la prestance que j'attendais d'un tel personnage.

Juste pour le plaisir la vidéo du bal : 





1 commentaire:

  1. Il faut que tu regardes la diffusion en ce moment sur Arte en HD! Les couleurs sont magnifiques, ça redonne un coup de jeune à l'adaptation!

    RépondreSupprimer