dimanche 27 mai 2012

La route

Cormac McCarthy, La route, Paris : Points, 2009, 252 pages. Traduit de l'anglais par François Hirsch

Résumé : "L'apocalypse a eu lieu. Le monde est dévasté, couvert de cendres et de cadavres. Parmi les survivants, un père et son fils errent sur une route, poussant un Caddie rempli d'objets hétéroclites. Dans la pluie, la neige et le froid, ils avancent vers les côtes du Sud, la peur au ventre: des hordes de sauvages cannibales terrorisent ce qui reste de l'humanité. Survivront-ils à leur voyage ? "



Roman lu dans le cadre d'un RING organisé sur le forum du bookcrossing.


J'ai particulièrement apprécié ce livre. Le style de l'auteur est très original. Dans ce monde post-apocalyptique il y a toujours une lueur d'espoir. Même si l'humanité a basculé du mauvais côté, il reste toujours des "gentils". On étouffe, on espère un monde meilleur pour nos deux personnages mais ils sont souvent confrontés au néant. C'est un roman triste et qui donne peu d'espoir à l'humanité qu'elle soit du bon ou du mauvais côté. Ce roman est très bouleversant, on ne le lâche pas facilement, il se lit d'une seule traite. C'est mon premier coup de coeur pour 2012. J'ai prévu de voir le film prochainement donc billet à suivre. 



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire