jeudi 31 mai 2012

Northanger Abbey de Jane Austen

Roman pour  le challenge austenien organisé par Alice.

Jane Austen, Northanger Abbey
Paris : 10/18 (Domaine étranger), 
2000, 285 pages.

Résumé : "La jeune Catherine Morland visite pour la première fois la ville de Bath, en Angleterre. Elle y rencontre son amie Isabella Thorpe et son frère, mais également le captivant Henri Tilney. Ce dernier l'invite à séjourner à l'Abbaye de Northanger, propriété de son père, lieu que Catherine s'imagine à tort mystérieux et effrayant, tout droit sorti des Mystères d'Udolphe d'Ann Radcliffe."


Ce roman est un délice, je l’ai dévoré en quelques jours. J’adore le style de Jane Austen, sa façon de décrire les évènements et de se "moquer" de l’imagination débordante de son personnage principal : Catherine Morland. 


Le roman se partage en deux parties. Le début de l'histoire se passe à Bath, lieu de tous les dangers pour les jeunes filles convenables. Catherine rencontre alors Isabelle et John Thorpe. On ne croit pas une seule seconde à la sincère amitié d'Isabelle Thorpe. D'autre part, John Thorpe est un personnage très désagréable et très superficiel. Même si Catherine est un peu naïve, elle ne se fait pas berner par cet horrible personnage. Au final, Bath n'est que le lieu des apparences et des artifices. Le second lieu de l'histoire est Northanger Abbey où Catherine, sur l'invitation du Capitaine Tilney, passe quelques semaines. C'est le lieu où l'amour de Catherine pour Henry grandit. Le cadre reste très familial, c'est dans cet environnement que Catherine apprend à mûrir et à devenir une jeune fille beaucoup plus posée. 


La distinction de classe sociale est un élément phare dans ce roman puisque c’est ce qui fait ou défait les histoires d'amour. L'auteur nous plonge dans la société du XIXème où la tradition doit être respectée, où la femme dépend de son père puis de son mari. 


Jane Austen est un personnage à part entière dans le roman puisque c'est elle qui nous raconte l'histoire de Catherine. En effet, elle intervient toujours aux bons moments et s'efface pour laisser parler ses personnages. 


J'ai également apprécié les notes en bas de pages notamment les explications sur les romans cités par l'auteur. La biographie de Jane Austen, placée en fin d'ouvrage, donne un aperçu de la vie de l'auteur, je trouve cela très judicieux de la part de l'éditeur.   

J’avais déjà lu ce roman mais ce fut un réel plaisir de le redécouvrir. Je trouve que l’adaptation de la BBC est très réussie mais j’ai une grande préférence pour le livre. 



1 commentaire:

  1. Sans conteste le livre le plus amusant de Jane, avec en plus comme tu le dis, sa présence bien dosée! Tu me donnes envie de le relire encore une fois!!!

    RépondreSupprimer