mardi 31 janvier 2012

Le goût des vampires

Le goût des vampires, Textes choisis et présentés par Alain Pozzuli, Paris : Mercure de France, 2011, 128 pages. 

Quatrième de couverture : "Créature avide de sang, le vampire est une source d’inspiration inépuisable pour les poètes et les romanciers… Les premiers textes « officiels » sur le phénomène apparaissent autour des années 1740. Mais c’est surtout le Dracula de Bram Stoker, publié en 1897, et adapté au théâtre en Grande-Bretagne en 1924, qui donne son envol au mythe. Au XXe siècle, le vampire est partout, et il devient même l’un des éléments majeurs de la culture populaire mondiale, présent aussi bien dans la musique rock, de variété ou le jazz que dans la comédie musicale, la bande dessinée ou la publicité. Symbole de rébellion et de libération sexuelle, le vampire est un être d’exception qui ne saurait se satisfaire des codes imposés au genre humain. De cimetière en maison hantée, balade en compagnie de Charles Nodier, Lautréamont, Voltaire, Tolstoï, Alexandre Dumas, Charles Baudelaire, Bram Stoker, Guy de Maupassant, Goethe, Sheridan Le Fanu, John Ajvide Lindqvist, Ann Radcliffe, John Polidori et bien d’autres…"



Ce livre est un peu trop léger à mon goût, j'aurais préféré des textes plus complets. Néanmoins, le format poche et le nombre de pages ne permettent pas la publication des oeuvres en totalité. L'analyse de la littérature liée aux vampires est très succincte mais c'est suffisant par rapport aux extraits qui sont proposés. Ce livre m'a donné envie de me replonger dans les classiques comme "La morte amoureuse" de Théophile Gautier. Alain Pozzuli nous réserve quelques surprises car des auteurs connus pour des grands classiques ont écrit un ou plusieurs textes sur les vampires. Par exemple, Alexandre Dumas a écrit la "La dame pâle". J'ai également retrouvé quelques textes que j'avais aimés comme L'historienne et Drakula de Elizabeth Kostova. Il y a aussi des extraits de Dracula l'immortel, un livre très décevant et surtout très commercial. Au final, c'est une bonne référence concernant la littérature liée aux vampires. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire