mardi 24 janvier 2012

La valse lente des tortues de Katherine Pancol

Katherine Pancol, La valse lente des tortues, Paris : Le livre de poche, 768 pages, 2009.

Quatrième de couverture : "Ce livre est une bourrasque de vie... Un baiser brûlant du seul qu’on ne doit pas embrasser… Deux bras qui enlacent ou qui tuent… Un homme inquiétant, mais si charmant… Une femme qui tremble et espère ardemment... Un homme qui ment si savamment… Une femme qui croit mener la danse, mais passe son tour… Des adolescents plus avertis que les grands... Un homme qui joue les revenants… Un père, là-haut dans les étoiles… qui murmure à l’oreille de sa fille... Un chien si laid qu’on s’écarte sur son passage… Des personnages qui avancent obstinément... comme des petites tortues entêtées… qui apprendraient à danser lentement, lentement… dans un monde trop rapide, trop violent..."


La Valse lente des tortues est la suite des Yeux jaunes des Crocodiles. Le titre est toujours bien choisi. En effet, les tortues ont un rôle central dans l'intrigue. On retrouve avec plaisir les personnages du premier roman. Cette fois-ci, l'auteur donne moins de références du Moyen-Age, la lecture n'est donc pas alourdie avec des tonnes de détails. Ce roman est la suite logique du premier. J'ai dévoré ce livre. La dimension fantastique et l'intrigue policière donne du piment au roman. J'ai hâte de lire la suite... 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire