jeudi 3 novembre 2011

Poulet aux prunes

Synopsis  : "Téhéran, 1958. Depuis que son violon tant aimé a été brisé, Nasser Ali Khan, un des plus célèbres musiciens de son époque, a perdu le goût de vivre. Ne trouvant aucun instrument digne de le remplacer, il décide de se mettre au lit et d'attendre la mort. En espérant qu'elle vienne, il s'enfonce dans de profondes rêveries aussi mélancoliques que joyeuse, qui, tout à la fois, le ramènent à sa jeunesse, le conduisent à parler à Azraël, l'ange de la mort, et nous révèlent l'avenir de ses enfants... Au fur et à mesure que s'assemblent les pièces de ce puzzle, apparaît le secret bouleversant de sa vie : une magnifique histoire d'amour qui a nourri son génie et sa musique..." allociné

Je suis allée voir Poulet aux prunes car j'aime beaucoup ce que Marjane Satrapi et Vincent Paronnaud réalisent. Je garde un très bon souvenir du film et de la bande dessinée Persopolis. Hélas, ce film n'a pas répondu à mes attentes. Le film est trop décousu à mon goût. L'acteur principal, Mathieu Almaric interprète toujours des personnages torturés. J'aimerais voir cet acteur dans d'autres rôles et là je n'ai pu me détacher du personnage de Joachim dans le film Tournée. Il y a tout de même de beaux graphismes et de belles images dans Poulet aux prunes mais cela ne fait pas tout le film. 

2 commentaires:

  1. Il y a plein de films que j'aimerais voir mais je ne vais pas assez souvent au cinéma... C'est dingue parce que cette BD, je l'ai lue à sa parution, c'était avant Persépolis il me semble, eh bien, je ne m'en rappelle plus trop bien... Peut-être que je vais la relire.

    RépondreSupprimer
  2. Justement, je vais la lire lorsque mon tour sera venu, car il a été proposé en RING sur le forum français du bookcrossing. J'ai hâte parce que même si le film ne m'a pas trop plu j'ai quand même aimé l'histoire.

    RépondreSupprimer