mercredi 27 juillet 2011

De l'eau pour les éléphants de Sara Gruen

Sara Gruen, De l'eau pour les éléphants, Paris : Le Livre de Poche, 2009, 480 pages


Quatrième de couverture : "Durant la Grande Dépression, dans les années 1930, les trains des petits cirques ambulants sillonnent les Etats-Unis. Jacob Jankowski, orphelin sans le sou, saute à bord de celui des frères Benzini et de leur "plus grand spectacle du monde". Embauché comme soigneur, il va découvrir l'envers sordide du décor. Tous, hommes et bêtes, sont pareillement exploités, maltraités. Sara Gruen fait revivre avec un incroyable talent cet univers de paillettes et de misère qui unit Jacob, Marlène la belle écuyère, et Rosie, l'éléphante que nul jusqu'alors n'a pu dresser, dans un improbable trio."


J'ai choisi ce livre pour mes vacances car j'ai pensé qu'il pouvait être aussi bien que le film sorti au mois de mai. Toute la magie du film s'explique par le livre. On s'identifie très facilement aux personnages principaux. Le film est très proche du livre sauf que dans le roman Oncle Al est le chef du cirque et non pas August. Il existe donc deux personnages cruels. Les chapitres sur le cirque sont entrecoupés par la vie de Jacob à la maison de retraite. J'ai trouvé cette partie intéressante car l'auteur s'est vraiment mis dans la peau d'une personne âgée en maison de retraite. Ces quelques passages, sur le "vieux" qui ne peut plus faire ce qu'il veut, sont assez émouvants. J'ai préféré le livre au film car l'auteur a une réelle facilité pour décrire les sentiments des personnages. De plus, le côté sordide du cirque est beaucoup plus accentué dans le roman. C'est donc un " livre coup de coeur".

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire