vendredi 9 juin 2017

Le maire de Casterbridge de Thomas Hardy

Thomas Hardy, Le maire de Casterbridge, Paris : Archipoche, 2015, 449 pages.

Quatrième de couverture : " à la suite d'une violent dispute, Michael Henchard a commis l'irreparable. Sous l'emprise de l'alcool et de la colère, ce jeune ouvrier agricole a vendu à un marin de passage sa femme Susan et leur fille. Le lendemain,, dégrisé Michael mesure l'étendue du désastre....

Dix huit années passent, le temps d'une rédemption. Michael est devenu un prospère marchand de grains, est élu maire de Casterbridge. Chacun admire la sobriété de cet homme que tous croient veuf. Mais le hasard place sur sa route une certaine Lucetta avec qui il noue une relation...

Pour éviter le déshonneur, la jeune femme n'a d'autre choix que d'épouser son amant. C'est le moment que choississent pour surgir du passé, la femme et la fille de Michael. Qui s'enfonce dans une vie de mensonge et de subterfuges dont pourrait profiter son associé Donald Farfrae...."


J'ai découvert Thomas Hardy avec Loin de la foule déchaînée qui est mon roman préféré de l'année 2015. J'ai voulu renouer avec cet auteur dans le cadre du mois anglais organisé par Lou et Cryssilda, c'est chose faite.

J'ai dévoré ce roman passionnant qui nous raconte l'histoire de Monsieur Henchard, botteleur et ivrogne. Un soir de beuverie à une foire, il vend sa femme et sa fille à un marin de passage. Dégrisé au petit matin, il se rend compte de ce qu'il a fait. Michael Henchard part à leur recherche mais sans succès. 

Le botteleur repart à zéro et fait abstinence d'alcool. Il gravit les échelons pour devenir un riche marchand de graines puis maire de la commune de Casterbridge. Il est alors un homme puissant et respecté mais il cache depuis toujours son lourd secret. 

Michael Henchard embauche alors un associé, un écossais appelé Donald Farfrae qui a beaucoup d'ambition. Sa femme Suzanne et sa fille Elizabeth-Jane resurgissent au même moment, soit dix-huit ans après le drame de la foire. Le maire de Casterbridge n'a pas d'autre choix que d'épouser à nouveau celle qu'il a vendu des années auparavant. 

Néanmoins, cet homme avait fait une promesse de mariage à une autre, c'est là que les choses se compliquent.  Les personnages secondaires vont avoir un rôle significatif dans le récit et dans le dénouement. 

L'associé Farfrae devient rapidement sans le vouloir le rival du maire de Casterbridge. On assiste à la chute de Monsieur Henchard, personnalité respectée de tous. A force de mentir aux uns et aux autres, il va complètement plonger et perdre tout ce qu'il avait obtenu. 

L'intrigue est parsemée de rebondissements. Les événements s’enchaînent les uns après les autres à une vitesse importante. On ne peut plus reposer le livre.  

L'auteur décrit avec beaucoup de détails, le milieu rural du XIXème siècle : les mœurs, les coutumes, les pratiques, l'agriculture etc. Thomas Hardy est toujours aussi agréable à lire. Il offre encore une belle fresque de l'Angleterre dans une période que j'affectionne particulièrement.


Le mois anglais 2017  











4 commentaires:

  1. oui cela semble palpitant...vraiment trop bon....

    RépondreSupprimer
  2. Je suis en train de lire Loin de la foule déchaînée, j'ai un peu de mal, je trouve ça long même si j'adore la plume de cet auteur et ses personnages aux portraits psychologiques bien dessinés. Je note celui-ci !

    RépondreSupprimer
  3. comme j'avais été conquise par le film (oups) "loin de la foule déchaînée", ton billet me tente énormément !

    RépondreSupprimer