dimanche 18 mai 2014

SuperZelda. L'incroyable histoire de la femme de Francis Scott Fitzgerald

Tiziana LO PORTO, Daniele MAROTTA, SuperZelda. L'incroyable histoire de la femme de Francis Scott Fitzgerald, Paris : Sarbacane, 175 pages, 2014. Traduit de l'italien par Louise LAVABRE.

Présentation de l'éditeur : "SuperZelda est la biographie de Zelda Fitzgerald, épouse fantasque de l’immense écrivain Francis Scott Fitzgerald. Zelda, femme « garçonne » flamboyante et libre est l’égérie et l’icone des années folles, elle est l’incarnation même des années 20. Une vie vécue à mille à l’heure avec Scott, entre amours tapageuses, réconciliations impossibles, argent qui coule à flot, ruines passagères, gloire, déchéance, alcool et folie. Une vie vécue entre New-York où jamais la nuit ne semble vouloir finir et Montgomery, ennuyeuse bourgade d’Alabama, où les jours paraissent si longs, entre la France et l’Italie, entre Paris et côte d’azur… mille vies, un destin."

Ce roman graphique raconte l'histoire de Zelda et Francis Scott Fitzgerald. C'est une façon très originale de rendre hommage à ces deux personnages qui ont mené une vie très mouvementée au début du XXème siècle. 

Les auteurs sont bien documentés puisque les textes s'inspirent des correspondances et des documents ayant appartenu au couple. J'ai apprécié le graphisme, le choix des couleurs et le format des bulles. 

Francis Scott Fitzgerald a été inspiré par sa muse et par leur vie tumultueuse. Le mariage des Fitzgerald a été fait de nombreuses disputes et de réconciliations. L'un reprochant à l'autre de lui faire de l'ombre et vice-versa. De plus, Zelda sera internée à plusieurs reprises. 

Zelda et Scott rencontrent des personnages illustres lors de leurs nombreux voyages en Europe, notamment en France. Ainsi, le couple se lie d'amitié avec Pablo Picasso, Kiki de Montparnasse et Fernand Léger, dans le Paris des Années Folles. 

Ce roman graphique est à la fois une biographie de Zelda et une biographie de Francis Scott Fitzgerald car l'un ne va pas sans l'autre. 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire