vendredi 23 septembre 2011

Habemus Papam

Synopsis : "Après la mort du Pape, le Conclave se réunit afin d'élire son successeur. Plusieurs votes sont nécéssaires avant que ne s'élève la fumée blanche. Enfin, un cardinal est élu ! Mais les fidèles massés sur la place Saint-Pierre attendent en vain l'apparition au blacon du nouveau souverain pontife. Ce dernier ne semble pas prêt à supporter le poids d'une telle responsabilité. Angoisse ? Dépression ? Peur de ne pas se sentir à la hauteur ? Le monde entier est bientôt en proie à l'inquiétude tandis qu'au Vatican, on cherche des solutions pour surmonter la crise..."

Habemus papam est un film étonnant qui réserve bien des surprises. Nanni Moretti a réussi à réaliser un film à la fois tragique et comique. Le choix des acteurs est juste, notamment Michel Piccoli qui excelle dans le rôle du Pape. J'ai bien aimé le parallèle entre la vie close et la vie civile. Les cardinaux doivent garder le secret du Pape. Ils sont donc obligés de rester dans le Vatican. Le psychanalyste, joué par le réalisateur, reste lui aussi bloqué au Vatican après la fuite du Pape. Cependant, il va prendre de l'importance dans cette "prison" dorée. On a vraiment l'impression d'assister à la vie quotidienne dans une maison de retraite car la plupart des personnages sont des vieux cardinaux. Pendant ce temps, le Pape élu se balade dans le vrai monde, et découvre ainsi la vie de tous les jours, bien loin de ce que vivent les cardinaux restés au Vatican. C'est un excellent film.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire