samedi 13 février 2016

Métamorphoses de François Vallejo

François Vallejo, Métamorphoses, Paris : Le cercle Points, 2016, 336 pages.

Quatrième de couverture : Alix est bouleversée : son demi-frère Alban s’est converti à l’islam. Redoutant le pire, elle va tout chambouler : sa vie d’abord, celle de sa mère et de son beau-père, celle des nouveaux amis d’Alban, quitte à le mettre en danger. Il s’agit de comprendre la métamorphose qui transforme petit à petit Alban en Abdelkrim. Il ne peut être qu’un pion manipulé. Et pourtant…

Alix apprend par un ami commun que son demi-frère Alban s'est converti à l'islam. C'est toujours elle qui s'en est occupée car leurs parents sont des quasis-absents, obnubilés par leur agence de voyage. En fait, Alban est à la recherche de sensations fortes, il dépasse régulièrement ses propres limites. La conversion à l'islam est une sorte de réponse à cette obsession. 

Alix est face à un système qui la dépasse complètement mais elle n'abandonne jamais surtout lorsqu'il s'agit de son "demi". L'affaire va au-delà du cercle privé car une série d'événements vont exposer l'ensemble de la famille. 

Suite à la conversion de son frère, Alix est également confrontée à ses propres choix. Elle qui a abandonné l'art contemporain pour devenir restauratrice de peintures du Moyen-Age s'interroge sur ses envies et son avenir. 

L'histoire et l'évolution psychologique des protagonistes sont cohérentes. Le titre est bien choisi, il reconstitue l'idée générale du roman car il s'agit bien de métamorphoses. 

Ce roman a été écrit en 2012, on peut dire que François Vallejo a eu comme une vision d'anticipation de ce qui pourrait se passer  en France et ailleurs. Mais en réalité, son propos n'a rien de biographique ou de journalistique. En effet, on est dans la sphère du roman et heureusement c'est justifié dans cette édition par une post-face. Les thèmes de la conversion de jeunes Français à l'islam et de tout ce qui en découle est d'actualité. 

Je ne connaissais pas cet auteur, j'ai apprécié son histoire et son style. Je suis ravie de l'avoir découvert. 

Merci aux éditions le cercle Points.



2 commentaires:

  1. Il a l'air intéressant. L'histoire me tente bien. Je vais noter le le titre dans un coin, pour le lire à l'occasion.

    RépondreSupprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer