jeudi 11 décembre 2014

Le manuscrit perdu de Jane Austen de Syrie James

Syrie James, Le Manuscrit perdu de Jane Austen, Paris : Hachette Black Moon, 2014, 416 pages


Quatrième de couverture : "A l’instant où je découvris la lettre, je sus qui l’avait écrite. Une seule personne au monde était susceptible de l’avoir rédigée: Jane Austen." Une lettre cachée, un manuscrit oublié, une romancière mythique… C’est à un véritable jeu de piste que Jane Austen semble convier Samantha McDonough. Sam se retrouve dans la campagne anglaise, sur la piste du roman perdu de son auteur adoré. Au coeur d’un monde que Jane Austen a si souvent dépeint, et en compagnie d’un séduisant jeune homme qui ferait un parfait M. Darcy…"



Samantha est une bibliothécaire américaine passionnée par Jane Austen. Alors qu'elle voyage en Angleterre, elle achète un recueil de poésie très ancien. Dans cet ouvrage, elle retrouve une lettre de Jane Austen, où il est question d'un manuscrit disparu. La jeune femme se lance alors dans une chasse au trésor qui l'amène dans le manoir de Elle va retrouver ce manuscrit disparu avec l'aide de l'actuel propriétaire du manoir de Greenbriar, Anthony. En parallèle de l'histoire de Samantha, Syrie James nous propose une histoire écrite par Jane Austen, celle de la famille Stanhope

J’ai apprécié l’histoire écrite par Syrie James même si le style n'est aussi bon que celui de Jane Austen. En effet, certains termes utilisés m'ont semblé complètement désuets. En revanche, la personnalité de l'héroïne, Rebecca Stanhope, est intéressante. Malgré tous les malheurs qui l'accablent, elle a une force de caractère qui fait qu'elle ne désespère jamais. Je me suis quand même demandé si l'histoire allait avoir un dénouement heureux parce qu'avec les "austineries" on ne sait jamais...
L'auteur a d'excellentes connaissances sur Jane Austen et sur son œuvre. Cette "austenerie" est de qualité. Je le conseille vivement aux fans de Jane Austen. 
Livre lu dans le cadre du challenge austenien organisé par Alice



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire