dimanche 2 novembre 2014

Racines et honneurs : de Barcelone à Isaphan d'Yves Aubard


Yves Aubard, Racines et Honneurs : de Barcelone à Isaphan, La Saga des Limousins Tome 5, Geste éditions, 2014, 344 pages.


Quatrième de couverture : "Racines et honneurs (de Barcelone à Ispahan) est le cinquième tome de la saga des Limousins, il se déroule entre les années 1017 et 1025. Dans le cinquième tome de la Saga des limousins, Yves Aubard nous emmène au-delà du monde Chrétien, chez les redoutables Sarrasins. Dans cet ouvrage grandes et petites batailles se mêleront encore à l’histoire de la médecine et à l’évolution des connaissances au xie siècle. Ignace, le vieux curé de Châlus, va révéler à Lou un indice qu’il avait gardé pour lui jusqu’alors et qui va permettre au seigneur de Châlus de retrouver la trace de ses origines. Ce retour vers ses racines sera pour Lou l’occasion de montrer tous ses talents militaires. Il deviendra Sénéchal de Catalogne, volant au secours d’une comtesse en danger et il fera la connaissance d’une sœur jusque-là méconnue. Tandis que le roi Robert pourchasse les hérétiques, les enfants de Lou préfèrent courir à l’autre bout du monde au secours d’Avicenne emprisonné. Ce long voyage permettra à Jean de démasquer un complot ourdi contre le Basileus et à Anne et Isabelle de goûter aux joies du Harem. À leur retour en Francie, le roi saura récompenser les enfants de Lou en leur attribuant fiefs et seigneuries. Le temps des honneurs est arrivé. Cependant la mort frappe les grands de ce monde et elle tente une incursion dans notre famille Limousine. Mais Jean fait bonne garde, il saura trouver comment endiguer le redoutable « mal du côté », au prix d’une nouvelle prouesse médicale."

Cinquante ans plus tôt, Lou a été découvert dans la forêt près de Châlus par un forgeron. Ignace, le curé du village lui révèle des éléments qui lui permettront de connaître sa véritable identité et qui l’emmèneront jusqu'en Espagne. De plus, Lou et sa famille vont être appelés à servir auprès de la comtesse de Barcelone pour repousser les Sarrasins qui ont envahi l'Espagne. 

Ce roman aborde aussi l'apostolicité de Saint-Martial. En effet, le premier évêque de Limoges est déclaré treizième apôtre de Jésus. Cette théorie est défendue par Adémar de Chabannes, moine à l'abbaye de Saint-Martial pour valoriser son abbaye mais les Châlusiens ne sont pas dupes. 

Cette fois, c'est face l'appendicite que Jean va encore prouver ses compétences de médecin. Les enfants de Lou vont rencontrer les grands de ce monde : Henri II, Basile II, Etienne de Hongrie... Le feu grégeois inventé par les Byzantins sera utilisé à bon escient à Isaphan grâce à Jean qui réussit à trouver la formule chimique de cette arme destructrice. L'hérésie d'Orléans est également abordée au travers des liens qu'entretiennent Isabelle et Robert le Pieux. 

Une fois de plus, Yves Aubard nous offre un roman riche en rebondissements puisque les Limousins participent  à leur manière à la Grande Histoire. Le récit tient la route. En revanche, le nombre de descendants et de personnages fait qu'on a du mal à identifier qui est qui. 

La notion du temps est assez difficile à appréhender car nous sommes déjà au cinquième tome et l'âge des protagonistes reste parfois un mystère (sauf si on fait le calcul avec la chronologie située en fin d'ouvrage). Le temps à l'époque médiévale n'a pas non plus la même dimension que celui de nos jours. Un voyage qui est fait aujourd'hui en deux heures prenaient des mois et des mois aux personnes et dans ce roman on a l'impression que tout va très vite...trop vite même. 

Néanmoins, j'ai hâte de lire la suite des aventures de Lou et de sa famille. 

Merci aux éditions Geste Edition  et à Babelio










Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire