dimanche 10 août 2014

Un intérêt particulier pour les morts d'Ann Granger

Ann Granger, Un intérêt particulier pour les morts, Paris : 10/18, 2013.


Quatrième de couverture : " Nous sommes en 1864 et Lizzie Martin accepte un poste de dame de compagnie à Londres auprès d'une riche veuve qui est aussi une propriétaire de taudis. Lizzie est intriguée d'apprendre que la précédente dame de compagnie a disparu, apparemment après s'être enfuie avec un inconnu. Mais quand le corps de la jeune fille est retrouvée dans les décombres de l'un des bidonvilles démolis récemment autour de la nouvelle gare de St Pancras, Lizzie commence à se demander ce qui s'est passé. Elle renoue avec un ami d'enfance, devenu l'inspecteur Benjamin Ross, et commence à enquêter avec son aide, au péril de sa vie, pour découvrir la vérité sur la mort de la jeune fille dont le sort semble étroitement lié au sien."

Ce roman est intéressant car il se déroule en Angleterre au XIXème siècle à l'époque victorienne. Londres est en ébullition et en pleine Révolution Industrielle. La ville se développe et la construction du métro est en marche.

Lizzie est une jeune femme intelligente, curieuse, avec beaucoup de caractère. Au-delà des conventions et des bonnes manières, elle mène l'enquête avec Ben Ross, ancien enfant mineur devenu inspecteur à Scotland Yard.

Dans ce tome, c'est Lizzie qui dénoue les fils de l'intrigue jusqu'au dénouement. Certains faits sont évidents mais je n'ai réussi à déterminer le coupable tout de suite, donc c'est un point positif. Néanmoins, j'ai eu comme une impression de déjà vu notamment avec la série Thomas et Charlotte Pitt d'Anne Perry.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire