vendredi 21 mars 2014

Manèges, Petite histoire argentine

Laura Alcoba, Manèges, Petite histoire argentine, Paris : Gallimard, 143 pages, 2007.

Quatrième de couverture : "«Maintenant, nous allons vivre dans la clandestinité, voilà exactement ce que ma mère a dit. Pour la trappe dans le plafond, je ne dirai rien, même si on venait à me faire très mal. Je n'ai que sept ans mais j'ai compris à quel point il est important de se taire.» "

Manèges, Petite histoire argentine relate la première partie de l'enfance de Laura Alcoba. Le récit se déroule dans les années soixante-dix. Laura vit en Argentine, elle a environ 8 ans et son père est déjà emprisonné en tant qu'opposant politique au régime. Sa mère vit dans la clandestinité et a changé d'identité. Laura doit donc vivre cachée avec sa mère et des amis militants Diana et Cacho. 

C'est une enfant qui a bien conscience de ce qui se passe. En effet, elle vit sans arrêt avec la peur de parler ou de révéler son identité. La torture est quelque chose qui lui a été expliqué et qu'elle comprend parfaitement. 

Laura et sa mère s'installent dans une maison, où les "Montoneros" vont construire un "embute" pour y cacher une imprimerie qui édite des brochures dénonçant le régime politique et diffusant des idées révolutionnaires. La vie de Laura n'est pas très stable même si elle sort parfois du "milieu" pour voir ses grands-parents. De plus, elle doit changer plusieurs fois d'école pour fuir avec sa mère avant d'être livrée à elle-même dans la maison. En réalité, cette enfant est très isolée car elle vit uniquement avec des adultes. 

Je n'ai pas trop compris les enjeux politiques du roman car je connais mal l'histoire de l'Argentine, je pense qu'il faut en connaître un minimum pour en saisir tout le sens. 

Même si je n'ai pas eu le coup de cœur pour ce roman de Laura Alcoba, c'est avec plaisir que je l'ai lu et je pense poursuivre la découverte de ses autres romans. 

Livre lu dans pour le Mois de l'Argentine organisé par  Denis et Eimelle


1 commentaire:

  1. une auteure que je viens également de découvrir avec plaisir! J'ajoute un lien vers ton billet au récapitulatif des participations!

    RépondreSupprimer