dimanche 9 février 2014

Les grands voyages de Salerne aux Vikings. La Saga des Limousins

Yves Aubard, Les grands voyages, de Salerne aux Vikings, La saga des Limousins. La Crèche : Gestes Editions, 2013, 359 pages.

Quatrième de couverture : "Les Grands voyages (de Salerne aux Vikings) est le troisième tome de « La saga des Limousins » d'Yves Aubard, il se déroule entre les années 1005 et 1010. Jean va découvrir l’école de médecine de Salerne, il y sera tout d’abord heureux et y bénéficiera d’un enseignement de la médecine unique en son genre. Il rencontrera en Italie deux femmes qui lui feront quelque peu oublier Anne. Malheureusement les meilleures choses ont une fin et il y connaîtra également la prison. Il faudra que les Châlusiens s’en mêlent pour ramener le médecin de Salerne en Limousin.Les affaires de cœur des deux fils de Lou s’arrangeront et ils épouseront les élues de leur cœur en un beau mariage à Limoges. Cependant les Vikings vont se mêler des aventures de nos héros, enlevant Emma, Mathilde et Isabelle. Mais Lou et ses fils ne sont pas sans ressource devant ce coup du sort, ils vont entreprendre un grand voyage jusqu’au bout du monde connu et au mythique Vinland pour retrouver les Limousines. Au cours de cette épopée, Jean aura l’occasion de montrer son génie en réalisant une opération jamais tentée sur sa propre épouse et Isabelle trouvera l’homme de ses rêves. C’est ainsi que Lou et Mathilde vont voir naître leurs premiers petits- enfants.

Dans ce troisième tome, les Limousins partent à la découverte de pays lointains situés au Nord de l'Europe.  Mon avis sur ce roman est plutôt mitigé car les clichés sont nombreux, par exemple les hommes qui vont se former chez les "ribaudes" avant leur mariage. L'utilisation d'un pseudo vocabulaire médiéval décrédibilise un peu la narration. Il manque également un côté tragique à l'histoire, nos héros s'en sortent toujours bien. En effet, il est difficile d'imaginer faire sortir deux détenus d'une prison, où l'on meurt rapidement, par l'utilisation de la ruse. Les relations cordiales entre les Francs et les Skrealings, ici alliés dans une bataille commune contre les Vikings et avec un vrai échange culturel, me semblent peu probables mais La Saga des Limousins reste une fiction.

La quête des Châlusiens à travers les mers du Nord est passionnante. Yves Aubard offre de nombreux rebondissements à l'épopée des Francs. L'étude de la médecine à Salerne est également intéressante mais je n'ai pas su démêler le vrai du faux....car je n'ai aucune connaissance en matière d'histoire de la médecine. Les personnages sont toujours aussi attachants. Il n'y a pas de contradiction dans leur psychologie. Isabelle reste Isabelle, Eudes reste Eudes même s'ils atteignent une certaine maturité. Lou commence à vieillir, des mariages se font et des petits enfants naissent dans la famille limousine. Il y a une continuité avec les autres tomes et l'auteur sait se renouveler sur les thématiques abordées.

Le résumé des précédents tomes est toujours présent, ce qui est très utile pour se remettre l'histoire en tête. Les commentaires en fin d'ouvrage ont leur intérêt car ils permettent de dénouer la réalité de la fiction mais des questions sont restées sans réponses, notamment en médecine.





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire